« Simple Chic… » + concours

« Don’t deny how splendid you are… »
Mimiblogmode

mimiblogmode

Jouer avec les mots, délivrer des messages, à porter sur la peau comme on se sert d’encrage, faire valoir ses idées un peu comme un crédo, faire graver les prénoms d’un amour qu’on partage…

Chez Simple Chic, on revient à l’essentiel, donner toutes leurs places à nos figures de style, c’est un peu le maitre mot de ce créateur de bijoux fantaisie qui ne s’embarrasse pas de fioriture mais préfère que nous soyons nos propres créateurs, porteurs de nos propres mots et de leurs significations…

Je trouve l’idée assez belle, de pouvoir mettre à mon poignet un bracelet qui me ressemble, qui m’interpelle, m’est personnel… De plus, de fabrication Made in France, ce qui ne gâche rien, au contraire !!!

Alors puisque cette semaine j’ai décidé de vous faire plaisir, je vous fais gagner sur le blog 1 bracelet Simple Chic, j’ai choisi la gravure comme le rappel de cette petite voix qui vous dirait de ne pas oublier qui vous êtes et à quel point vous êtes belle à l’intérieur comme d’apparence ! « Don’t deny how splendid you are » parce qu’il est bon de se le rappeler parfois …

Pour tenter de gagner le bracelet, il vous suffit de m’écrire en commentaire ce que vous inspire le message, vous avez jusqu’au mardi 18 novembre midi et je vous communiquerais le nom du gagnant le billet suivant…

En l’attente de vos jolis mots,

Je vous embrasse,

Mimi

simple chic

simple chic

simple chic

simple chic

simple chic

Bracelet / Simple Chic

24 Comments

  • J’adorerais porter ce bracelet au poignet et t’emprunter cette devise qui me parle tant !! Le projet que je porte en ce moment en est la suite logique : témoigner encore et toujours que les femmes rondes sont belles et peuvent être en pleine santé 🙂

  • Hello,

    ta devise me rappelle que si l’on est capable de voir la splendeur en nous, on est capable de voir celle qui nous entoure parmi les personnes, la nature, les objets,…..et se rappeler comme la vie est belle!

    Fadi

  • Bonjour jolie Mimi,

    Quel bonheur de lire ce petit refrain  » Don’t deny how splendid you are  » à chacun de tes billets que ce soit sur ton blog, Ig ou facebook
    depuis que je te suis ♥
    C’est un régal que d’avoir un petit mot doux de toi tous les jours ou presque .
    Ce  » refrain  » me fait du bien moi qui doute tellement ………
    Merci de tant nous gâter.
    Bonne fin de journée
    Bisous

  • Merci de nous rendre la vie plus belle et ne pas se cacher comme une autruche. S’affirmer, être telle qu’on est . Voilà ce que ça veut dire pour moi cette phrase qui est mon mantra depuis que je lis ton blog. Merci d’être mon souffle d’air de la semaine . Merci pour ton blog…Je rajouterai ceci: les choses les plus simples sont les plus jolies (bijoux notamment)
    Bonne journée à toi.

  • Re 🙂

    Je rebondis sur ce que tu viens d’écrire.
    J’ai adoré le roman  » la couleur des sentiments » de Kathryn Stockett dans lequel la Nounou noire répète à la petite fille mal aimée par sa maman
     » Tu es gentille, tu es intelligente, tu es importante, n’oublie jamais ça, et ne laisse à personne te dire que ce n’est pas le cas  »
    Cette phrase m’avait profondément  » parlée » ………..

    Bisous

    Ps : Le film est magnifique également !

  • Coucou Mimi,
    Quand j’ai un coup de blues,les jours où rien ne va, une petite visite sur ton blog m’apporte du baume au cœur.
    Tes mots, tes photos et ta voix (j’adore t’écouter chanter !) m’apportent chaleur et douceur dans ce monde de brutes 😉
    Avec cette très belle devise qui est tienne, je me dis que j’ai aussi le droit d’être moi avec mes faiblesses, mes défauts mais surtout avec mes qualités.
    Pourquoi n’aurais-je pas le droit d’être heureuse et me sentir belle avec mes kilos en trop ?
    Vivre dans l’ombre et me cacher comme une paria ? Ca, plus JAMAIS !
    C’est un peu (voire beaucoup) grâce à toi si, aujourd’hui, j’arrive à voir les choses différemment, une renaissance, en quelque sorte.
    Je ne te remercierai jamais assez pour ce que tu m’as apporté et m’apportes encore … un sentiment de réelle liberté !
    Je me repasse souvent ton clip « I am what I am … » et ça me fait un bien fou !
    Bon, j’arrête ici mes états d’âme et te fais pleins de bisous.
    A très vite.

    • ho ma Kashaya,
      c’est un vrai beau cadeau que tu viens de me faire en écrivant ces mots…
      en postant sur ce blog, je me suis crée un univers dans lequel j’espère toujours que vous trouviez qu’il fait beau, comme une bouteille à la mer, de ma petite expérience j’espère faire naitre en vous quelques raisonnances, mais ce n’est qu’une envie, une projection, alors quand vous m’exprimer vos retours, votre bienveillance et votre fidélité en toute pudeur, c’est un vrai cadeau que vous me faite vraiment!!!
      merci pour ce partage 🙂
      des tonnes de bisouilles,
      Mimi

  • Ce que m’inspire ce message :
    Le mot s’est quoi.
    Certes évidemment, pour les cartésiens, ce sont des lettres, des accents..
    Et si ce mot, on le marie à d’autres, on peut trouver un sens à nos désirs, à nos questions, à nos peurs ou rien, et il se meurt.
    le mot n’est pas simple et la façon dont on l’use peut traduire bien ou mal ce que nous pensons, ce que nous disons, ce que nous écrivons.
    Le mot joue avec nous.
    Le mot peut être doux, donner une résonance dans notre vie, notre quotidien.
    Le mot peut être surprenant, un cadeau, fugace, un temps amoureux.
    Le mot peut être subtil, sensuel voir sexe.
    Le mot peut être mauvais , ignorant, destructeur.
    Le MOT est là et toujours présent pour un message….

  • Corinne,
    Toujours de plus en plus surprenante, de beaux sujets et un réel plaisir à te lire et à te suivre. Quand je pense que tu as un gros doute sur la continuité de ton blog.
    J’aime beaucoup ton article. Je vais aller à contre sens, pourquoi ne pas parlez des personnes dites minces, de ce dicta de la minceur. Qui a dit que la minceur se définissait avec un poids précis, une taille précise? Pourquoi cataloguer les personnes en fonction de leurs poids, de leur taille, de leur points de vue.. . Etc… Etc… Heureusement, que nous ne sommes pas tous formater mais quelle tristesse et quel ennui ce serait de voir des clones.
    Bref!!!
    En parcourant, IG, j’ai vu l’IG de Magalie et j’étais été très surprise non pas pour son poids car je m’en contrefiche littéralement mais pour sa qualité d’images, son sourire car on voit qu’elle s’amuse et c’est super , son goût vestimentaire ressemblant beaucoup au mien. Voilà pourquoi, j’aime son blog, elle me correspond.
    Quand j’ai lu ce sujet, j’ai souri car quelques heures auparavant, je venais de m’abonner à son IG. Donc….
    J’admire ta façon d’exprimer ton avis en respectant tes lectrices et lecteurs, tu présentes ton avis sans le mettre en avant, tu proposes, tu informes, tu guides tout en restant dans la réserve.
    Encore bravo pour ta belle collaboration et à Long terme, j’espère que tu ne nous quitteras pas.
    Bon dimanche Corinne et merci.

    Je t.envoie mon commentaire pour dire que j’étais surprise de te lire et de lire Corinne car je venais de m’abonner. Je n’ai toujours pas reçu dans mes mail la confirmation d’abonnement. Bonne soirée.

  • Bonsoir Mimi,
    Allez je me relance pour un second message.
    Ta petite phrase m’inspire ce que je fais tous les jours auprès de mes élèves, des lycéens, des adolescents en somme qui ne sont jamais contents de ce qu’ils sont. Leur apprendre une petite leçon de vie au détour,d’un contenu plus académique, leur montrer que finalement peu importe la silhouette, on est tous beaux, splendides à l’extérieur mais surtout à l’intérieur. Il suffit d’ouvrir ses yeux mais surtout son coeur pour regarder le monde différemment…
    Bonne fin de semaine.

    • comme tu as raison Élodie 🙂
      parfois il suffit de faire ce tout petit effort d’ouvrir grand les mirettes pour voir que les choses deviennent plus belles 🙂
      pleins de bises,
      à très vite,
      Mimi

  • Coucou, jolie Mimi 🙂 Que m’inspirent ces mots ? Déjà, que c’est une fort jolie phrase, pleine de bienveillance et de douceur… Une phrase qui te ressemble. Ensuite, elle me dit que, même dans les mauvais jours… Ce jours où on ne peut plus se voir… Ces jours où on ne supporte plus… Ces jours où l’on a envie de pleurer… Il ne faut pas oublier que l’on mérite d’être aimée pour ce que l’on est… Et que, avant toute chose, nous devons nous aimer nous même… Bien nous traiter… Elle me dit enfin qu’il y a autant de façon d’être « beau » qu’il y a d’êtres humains sur terre et que la beauté est tout, sauf une « plastique » sans âme… Nos parcours, nos chagrins, nos bonheurs… Tout ce qui fait notre vie, fait de nous ce que nous sommes… Imparfaits… Mais, vrais… Et, qu’il ne faut pas l’oublier !!! Bisous 🙂

  • Oulala, mais c’est une déferlante de « Joyeux non anniversaire à vous, à moi » !!! Quel bonheur!

    Ta devise est belle, elle représente tout ce que j’essaie de me dire depuis que je me suis affranchie d’une certaine éducation (« essaie en noir ça mincit »), de certaines personnes … Elle n’est pas encore tout à fait ancrée en moi puisque je suis toujours aussi mal à l’aise lorsque je reçois un compliment, alors peut être que si je l’avais autour du bras, elle m’imprégnerait complètement..
    J’allais oublier : Un très bel anniversaire ma chère..

  • « Don’t deny how splendid you are » … J’aaadore cette phrase, elle va devenir ma devise de vie, pour les coups de déprime, des moments de perte de confiance, les différentes prises (ou pertes, parfois :P) de poids… On est « splendid » quand même!!!
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *