20
Oct
2017

« Don’t deny how splendid you are by Plumpy Marie »

« Il y a des êtres qui nous touchent plus que d’autres, sans doute que, sans que nous le sachions nous-mêmes, ils portent en eux une partie de ce qui nous manque ! »

D’Anima Wajdi Mouawad

Salut vous,

C’est avec beaucoup de bonheur et d’enthousiasme, que je vous présente aujourd’hui le nouveau portrait d’une femme qui m’inspire…

Marie à bien voulu jouer le jeu du miroir sous mon objectif et vous parler de son expérience de femme pour le projet Don’t deny how splendid you are

Que je la trouve belle Marie, naturelle, chaleureuse, bienveillante. Elle a ce je ne sais quoi d’hyper-féminin qui vous subjugue dès qu’on l’aperçoit, et vous savez quoi, je suis sure qu’elle ne s’en doute même pas, elle a les yeux qui pétilles Marie, elle est spontanée, généreuse, franche, pleine d’humour…

Quand je l’ai rencontrée, j’ai tout de suite été fascinée par sa décontraction, sa jovialité, son blog est un endroit inspirant, moderne et dynamique ou je suis sure vous aurez envie de partager…

Cette nana-là est canon, oui, oui, dans tous les sens du terme, croyez-moi!

Allez, c’est le moment de lui laisser ici le clavier en vous rappelant juste ces quelques mots :

« Ne niez jamais à quel point, vous êtes belles et beaux ! »

Je m’appelle Marie, et j’ai bientôt 28 ans.

Je n’ai pas toujours été bien dans ma peau, j’ai maltraité mon corps pendant longtemps, j’ai pas pris le temps de m’aimer, j’ai fait des régimes, j’ai perdu beaucoup de poids, j’en ai repris encore plus. L’histoire classique.

Mais aujourd’hui ça va bien. Je dirai même que ça va très bien. Ça peut surprendre mais c’est aujourd’hui que je suis en paix avec mon corps. Avec un corps imparfait, avec mes défauts, de la cellulite et des vergetures, des bourrelets, et mes cicatrices aussi.

Et c’est ça mon histoire. Ça fait partie de moi…

La vie c’est maintenant, pas « quand je serais mince, pas quand j’aurai perdu du poids ».

Parce que tout ce que j’ai perdu depuis mon premier régime, c’est du temps. Du temps perdu à penser que le bonheur était lié à mon poids.

Alors je ne détiens pas la clé du bonheur, mais je sais que les kilos en moins ne rendent pas plus heureuse. Aujourd’hui c’est mon crédo. Et c’est le conseil que je voudrais donner à toutes les femmes. Il faut vivre l’instant présent. Vivre le jour qui se présente à nous. Ne pas envisager ce que la vie pourrait être « plus tard, plus mince ou ci ou ça ». Et il faut apprendre à s’aimer, apprendre la bienveillance, apprendre à se regarder.

Oui, je crois que pour apprendre à s’aimer, il faut se regarder…

Il faut porter des vêtements dans lesquels on se sent jolie, il faut se chouchouter, prendre soin de soi tout simplement. Au placard, les conseils des coachs qui pensent qu’il faut s’habiller selon sa morphologie, sa colorimétrie ou je ne sais quoi d’autre. Non, ce n’est pas ça, il faut s’habiller pour se sentir belle, pour soi.

Si vous voulez portez du moulant alors que vous avez des bourrelets faites-le. Une robe longue alors que vous ne dépassez pas les 1m50, faites-le, portez du rouge, des imprimés fleuris, du long, du court, des décolletés, de la dentelle. On s’en fou, si vous vous sentez belles, faites-le.

Faites les choses pour vous, de toute façon quoi qu’on fasse il y a toujours quelqu’un pour dire quelque chose. Alors au diable. On s’en fou ! Donnez vie à la femme fatale qui sommeille en chacune de vous.

Nous sommes toutes différentes, et c’est une force. La beauté est en chacune de nous.

Alors pour s’accepter, il faut accepter la différence. Chez nous comme chez l’autre au final.

Et heureusement que nous ne sommes pas toutes pareilles ! Cette diversité nous rend unique, malheureusement elle n’est pas représentée dans les médias, dans les magazines, à la télé. Et c’est ce que je regrette, parce que si on était confrontées plus souvent à cette diversité des corps, il y aurait moins de complexes, plus de tolérances.

Il faut être fière de ce que vous êtes, c’est votre histoire, votre vie, votre bonheur. La perfection n’existe pas.Nous sommes toutes belles. Et la vie c’est maintenant!

Marie…

Son blog / Plumpy Marie

 

You may also like

« Dérives virtuelles … »
« Du noir, Du gris… »
« RED’ Dingue… »
« Red eyes for Halloween… »

4 Responses

  1. Inai

    Qu’elle est belle mon amie!
    Je t’ai connu à toutes les périodes, régime ou non et aujourd’hui l’acceptation, et je suis si fière de toi Marie!
    Car si nous n’avons pas les mêmes gabarits, et que le mien semble plus « facile » à assumer ou plus » beau » pour la société, il n’en est rien, tout se joue dans la tête!
    Le beau est subjectif et il y a autant de goûts différents que de personnes, soit! Tu as choisi de te plaire, si c’est la base, ce n’est pas la chose la plus aisée à faire!
    Bravo pour le chemin que tu as parcouru, pour ce joli message et ce partage d’expérience. Je ne te le dirai jamais assez mais à mes yeux tu es la plus belle du monde!
    Merci Mimi pour tout ce que tu apportes à mon amie, pour ces magnifiques photos, et de permettre aux femmes de s’exprimer librement!

    Je vous embrasse toutes les deux!

    1. Ho mais tu vas me faire pleurer mon Ren’s <3 Je t'aime tant.
      Merci a toi aussi pour tout ce qu'on partage, merci d'être là pour moi. Tu es exceptionnelle. Et tu m'as toujours soutenue, pour tout. Tout le temps. Ca n'a pas de prix.

Leave a Reply