« Dérives virtuelles … »

“Jamais la haine ne cesse par la haine ; c’est la bienveillance qui réconcilie.”
De Bouddha

Je ne pensais pas devoir écrire un jour sur ce sujet, ni en éprouver le besoin viscéral, je vis dans un monde bien réel, ai bien les deux pieds ancrés au sol et ne suis certainement pas dupe de tout ce qui se passe dans le vaste monde qui m’entoure…

Pourtant, je suis tous les jours ébahie et profondément choquée de voir ce qui se passe parfois derrière la vitre de nos écrans…

Pour moi, internet est un endroit de découvertes, d’apprentissage, de voyage, il me permet de communiquer, de m’exprimer, de partager sans barrières de langues ni frontières, c’est un outil incroyable à nous élever, nous faire grandir, source inépuisable de savoir, il est ce coin de détente dans lequel j’aime flâner et me perdre, comme un assistant dans nos vies qui filent à toute vitesse, c’est comme ça que je conçois ma relation avec le virtuel…

Malheureusement, de plus en plus et de plus en plus souvent, je me rends compte que cet endroit si cher à mes yeux, si indispensable, et libérateur de paroles et de consciences la plupart du temps, se transforme peu à peu en « une décharge à haine », ou sous le coup de l’anonymat tout est permis, ou faire du mal à autrui est devenu un sport, ou « le trash fait des vues », comme s’il n’y avait plus de retenue…

Alors, on « clash », on vampirise, on « dégueule » sa rage, on stigmatise, on « amalgame », on « enfonce », on oublie toute règle d’éducation et de bienséance en se cachant derrière son écran pour déverser tout le politiquement incorrect, la jalousie, le mépris, la peur, que l’on a de l’autre et de ces différences, pour se soulager…

Mais, ces personnes-là, savent-elles réellement que leurs étalages de violence sont reçus par d’autres réels humains de l’autre côté de la ligne ?

Que chaque déferlement peut faire « réellement » mal ?

Pire, qu’une personne naïve, peu confiante, pas sure d’elle, pourrait prendre ces « flots d’immondices » pour elle ?

Internet n’est ‘il pas un endroit assez vaste pour que chacun y trouve sa place ?

Vous allez s’en doute me dire que « ma pauvre fille tu vis au pays des bisousnours », mais j’ai récemment été révulsée par plusieurs histoires qui me poussent aujourd’hui à écrire…

Quand j’entends une « youtubeuse » dire qu’elle a été menacée de mort et harcelée ainsi que sa famille, juste parce qu’elle a le malheur de divertir, que l’on insulte de « grosse vache » une blogueuse parce qu’elle poste une photo incroyablement belle d’elle en body, sous couvert de s’inquiéter pour sa santé, sur une page prônant bien haut l’étendard de « l’acceptation des différences » j’ai juste envie d’hurler…

Le pire, c’est que la plupart du temps ces « horreurs » sont des commentaires de femmes, c’est peut-être même, ce qui m’a le plus choquée…

Où est passé la solidarité féminine, que sont devenus les encouragements, ou s’est envolé le moment ou l’on se serrait les coudes, ou l’on partageait de femmes à femmes dans le respect de chacune, ou l’on s’accompagnait…

La question reste ouverte, et j’entame avec vous le dialogue ici…

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes entreprennent, s’ouvrent, se dévoilent, font de jolies choses et ont de beaux messages à faire passer sur internet, il y a de plus en plus de visages, de plumes, de communication autour de projets positifs qui émergent, ne serait-il pas plus productif, plus saint de s’attarder sur cela ?

Ho, je sais que l’on ne peut pas plaire à tous le monde, mais si quelque chose ne me plait pas, je passe mon chemin, et ne m’attarde pas à « saquer », « dégrader » une image, un projet, une personne, qui a mis du temps à faire une proposition, à écrire un article, à travailler pour nous dévoiler ses desseins…

On ne peut pas plaire à tous le monde, et ne pas « saper » quelqu’un sur internet est déjà un acte bienveillant en soi…

Pour résumer, j’ai juste envie de vous dire de ne jamais tourner la tête face à quelque chose qui vous dérange sur la toile, face à des injustices, des violations morales, prenez position avec vigueur et intelligence, et gardez votre précieux temps pour l’ouverture, la découverte et la bienveillance et montrer que vous n’êtes pas d’accord avec « le bashing » gratuit !

Prenez le temps d’encourager, de féliciter, de motiver les initiatives qui résonnent en vous, un joli mot sous un article, un billet, une photo, vaut le temps que vous avez mis à le poster, et sera reçu à sa juste valeur…

Au bout du compte, après tant de mots, tout est résumé dans la citation du haut !

Et après ce petit coup de gueule, j’ai envie de vous dire haut les cœurs, le plus beau est devant nous, let’s go…

Je vous embrasse fort,

A très vite,

Mimi

15 Comments

  • ce que vous dites est tout a fait vrai mais il est beaucoup plus facile d avoir une langue de vipère cachée derriere un écran et plus facile de balayer chez les autres que devant sa porte c est vrai que cela n est pas agréable de lire la méchanceté gratuite des gens alors l’IGNORANCE est a recommandé bises bonne semaine

    • merci Sylvie pour ce tit’ mot,
      je trouve chouette que tu donnes ton avis c’est un vaste sujet et je trouve de temps en temps que c’est une bonne chose de lancer le débat 😉
      pleins de bises,
      Mimi

  • Entièrement d’accord avec toi. Le déferlement de haine de certains commentaires me laisse sans voix! Comment peut on avoir autant de méchanceté pour déverser de tels flots d’horreur. Comment peut on dire à quelqu’un d’aller se pendre ! Je suis horrifiée et j’ai vraiment peur pour les générations à venir…. comment mes petits enfants arriveront ils à surmonter toi tu ca. Ce monde me fait peur…. j’espère qu’enfin le monde comprendra que les mots peuvent tuer autant que des balles de fusil ! Bisous ma belle MiMi

    • je pense que la solution est la parole et le débat!
      qu’il est important de se questionner, de s’indigner parfois, de faire savoir quand on est pas d’accord et surtout de libérer la parole positive…
      car si ces déballages de haine étaient noyés dans des torrents de bienveillance, ils ne seraient que l’exception, le problème et c’est là que j’ai décidé de prendre le clavier, c’est qu’aujourd’hui le vent souffle dans le mauvais sens, en tout cas c’est mon sentiment et j’avais besoin de m’exprimer sur le sujet :), à ma petite hauteur éveiller quelques…….
      si ce n’est des consciences amener la réflexion 😉
      pleins de bises sweet Lantonnaise,
      Mimi

  • Bravo mimi quel beau et fort coup de gueule !! Tu as le verbe facile et j’aime te lire quand tu es comme ça!! Ce sont des propos pour lesquels nous sommes toutes d’accord, ou en partie, et tu es la pour les dire à notre place. Merci de ton coup de gueule et bonne continuation ainsi à toutes !!!

  • Merci de mettre des mots sur des fait qui sont bien tristes. Je fais aussi partie de ce fameux « monde des Bisounours ». Ces commentaires m’ont tellement choqués… Un peu de bienveillance dans ce monde de bruts ne ferait pas de mal!
    Belle journée à toi!

  • je suis horrifiée de lire les comm sur les réseaux sociaux, et c’est bizarre, on ne se rend pas compte d’un tel degré de méchanceté dans la vraie (tout est loin d’etre parfait, mais sur internet, ça dépasse les bornes)
    je me demande souvent comment le monde va finir face à de tels déferlements de haine et de méchanceté ! les gens se permettent des jugements méchants sur tout et n’importe quoi (ben on est entourés de sacrés connnards, ça fait peur 😮 ) Et ils ont l’air coincés, c’est horrible lol ! Ils ne peuvent donc pas la fermer ?
    par ex quand je lis sur une vidéo d’un gosse qui fait une connerie « ‘mais où sont les parents », j’ai peuuuuuur … ils n’ont jamais fait une erreur avec leur gosse ? ils sont tjs derrière eux ? tant mieux pour tous ces gens parfaits, mais moi je rigole devant ces vidéos, (faut peut être pas que j’ose le dire, je vais me faire mal voir MDR )
    cétait un exemple tout ça pour dire que ça craint quand même !

  • C’est tellement vrai, merci pour ce petit coup de gueule. Ça me dérange toutes ces critiques, ces commentaires sur le physique des femmes. Cette haine, ce besoin de rabaisser l’autre, se permettre de blesser l’autre. Les femmes entre elles ne sont pas sympa et pas que derrière un écran, dans la vie de tous les jours en face a face aussi….

    • alors éduquons les à grands coups de bienveillance, houra 😉 😉
      (je sais miss bisounours est de retour mais je suis heureuse comme ça 😉 )
      des bisouilles Marianne,
      à très vite,
      Mimi

  • Bonjour mimi, je viens à l’instant de découvrir votre insta puis votre blog et puis cette article et je tenais à vous montrer toutes ma gratitude et à vous remercier chaleureusement pour cet article juste, claire et sans fausses notes. Je me permet de rajouter que de jeunes gens errent sur les réseaux sociaux et de très jeunes enfants sont poussés au suicide par des commentaires et des violences verbales laissés sous une photo! Le monde doit se réveiller car les souffrances ne sont pas seulement virtuelles bien au contraire. Merci en tout cas vous êtes une très belle personne. A bientôt. Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *